MISSIONS SOLIDAIRES /PROJETS HUMANITAIRES / OFFRES DE STAGES AVEC L'ASSOCIATION MHJVD

QU’EST –CE QU’UN CAMP CHANTIER INTERNATIONAL ?

Un camp chantier international est une forme particulière de rendre un  service volontaire ou humanitaire se présentant sous forme d’un camp de solidarité. A la tête se trouve un responsable appelé « animateur » qui représente l’autorité de MHJVD sur le camp. Toute remarque ou réclamation doivent être formulées envers lui. Cette mission appelée camp chantier international est souvent réalisable pendant les périodes d’été et d’hiver, suivant un calendrier de nos différentes missions humanitaires réparties selon un panorama des besoins locaux.
Cette mission ou camp chantier international permet aux volontaires de rencontrer des gens de nationalités différentes pour un contact utile aux communautés locales comme aux volontaires togolais et étrangers.
Autrement dit par ce camp chantier international, la MHJVD veut mettre ensemble toute création humaine, favoriser les relations entre le Sud Sud et le Nord Sud. Mettre ensemble les volontaires de différentes nationalités est un moyen de s’observer, de se parler, de s’écouter, de se découvrir, de se comprendre, de s’échanger techniquement, de s’aimer les uns les autres,…
Ainsi tout volontaire d’où qu’il vienne et travaillant avec la MHJVD doit avoir cet esprit et agir en conséquence pour rendre agréable son séjour au Togo car l’ouverture et la motivation sont les solutions incontournables de la notion de développement durable.

Un camp chantier, consiste en trois expériences:

L'action humanitaire : Les volontaires s’engagent à la réalisation d'une action, ils ne reçoivent donc rien en retour.

La réalisation de l'action : Les travaux sont accessibles à tous et ne nécessitent pas de compétence particulière, exceptée la motivation des volontaires.

La vie communautaire : Un groupe de 10 à 20 personnes de différentes nationalités vivent et gèrent ensemble la réalisation des travaux. 

La réalisation des travaux communautaires dans ces villages vise à se confronter à la réalité du milieu hôte, à rapprocher les différentes cultures et civilisations, à développer le partenariat Nord/Sud mais surtout à apporter une assistance aux populations locales.  
Ces camps chantiers durent généralement 3 semaines (toutefois le volontaire peut, s'il le souhaite, faire 2 semaines de  chantier selon ses disponibilités). 

FAIRE UN CAMP CHANTIER AU TOGO POURQUOI ? 

Il est de plus en plus facile et surtout à la mode d’aller en Afrique en tant que touriste. Passer des vacances, ça peut être sympa, mais vous ne découvrirez pas réellement l’Afrique et le Togo. En faisant un camp chantier de deux (2) à trois (3) semaines voir  un (1) mois et plus ; par contre vous rentrerez directement en contact avec la population locale.
En travaillant avec elle, vous aurez un bon aperçu de leur vie quotidienne; vous irez dans des endroits où jamais vous n’aurez mis les pieds en tant que touriste. De plus vous finirez par vous faire des amis avec la communauté locale: L’échange n’est pas uniquement humain mais aussi culturel. Le tourisme a le plus souvent un impact mauvais sur la communauté locale. Bien sûr, il est source de revenu, mais ce revenu n’est pas bien souvent redistribué aux habitants. Ce tourisme engendre parfois l’exploitation des gens et souvent, la perte des traditions et des cultures ainsi que la détérioration des paysages.
En faisant un projet, donc vivant et travaillant ensemble avec une communauté rurale, on espère que les gens venant du monde entier apprendront à comprendre et à respecter les autres cultures plutôt que les exploiter.

ALORS POURQUOI PARTIR AVEC ASSOCIATION MHJVD ?      

Participer à un Camp Chantier de solidarité  pour : 

  • Faire un travail précis mais aussi modeste sur un micro projet de développement 
  • S’engager rigoureusement  vis-à-vis de MHJVD ; ses partenaires et de la communauté villageoise de développement bénéficiaire du projet; 
  • Faire des rencontres humaines et des découvertes culturelles; 
  • Vivre en communauté 

REGLES DE VIE EN COLLECTIVITE:

Compte tenu du partage d’un lieu de vie entre plusieurs personnes, des règles et des comportements sont à respecter.

Le volontaire est appelé à observer un certain nombre de règles pour pouvoir consolider la cohésion du groupe. Sur chaque chantier, chaque volontaire est tenu de respecter un calendrier de roulement précisant le déroulement du séjour. Nous devons oublier les conforts dans lesquels nous vivions en faveur la plupart du temps des nattes à la place du lit, des toilettes traditionnelles et des douches de fortune, des lampes torches, des lampions, du matériel de cuisine de fortune, de moustiques et autres insectes. Des fois, des salles de classes servent de logement, ou bien une grande salle peut servir de salle à coucher à toute l’équipe….C’est en cela même la vie du volontaire et il n’y a rien de plus intéressant que de partager ces moments là ensemble. Les volontaires organisent également des activités de loisirs : des randonnées sur les montagnes, dans les forêts, des soirées culturelles ou autres activités sportives. Les volontaires sont alors appelés à apporter des jeux qu’ils en possèdent et peuvent contribuer à une bonne ambiance sur le chantier.

Les activités doivent s’organiser en groupe car la vie collective est de règle. Les volontaires sont tenus d’évoluer toujours en groupe. Les différentes sorties doivent se faire en groupe ; ceci va dans l’intérêt supérieur des volontaires pour des raisons de sécurité. Retenons que le camp chantier n’est pas un lieu de débauche. Nous savons tous que là où des hommes ou des femmes se regroupent, le sentiment bât son plein, ce qui est encore très poussé au niveau des jeunes. Alors, nous ne disons pas non aux rencontres amoureuses, mais que cela se passe dans le respect de la pudeur, c’est-à-dire des autres. Dans nos milieux, surtout ruraux, et par rapport à notre culture, où la gérontocratie est de mise, l’on n’admettra pas de voir deux s’embrasser dans la rue dans un libertinage et surtout devant les petits ou les autorités locales. Ceci parce que la vision de la chose n’est pas la même qu’en Europe.

CONDITIONS DE PARTICIPATION A UN CAMP CHANTIER:

Les conditions de participation aux missions de MHJVD sont les plus simples, ce qui compte c’est la motivation.

Nos missions (chantiers) sont ouverts à toute personne majeure, sans distinction de sexe, de religion ou de nationalité. Seul compte l’esprit de fraternité et de bénévolat. Aucune compétence particulière n’est exigée, sauf pour des missions / chantiers spécifiques. 

Les conditions sont les suivantes:

  • Etre âgé de 18 ans au minimum (ou avoir une autorisation parentale).
  • Etre bénévole au sens large du terme.
  • Avoir la maîtrise de soi et être tolérant.
  • Avoir une capacité d’adaptation (conditions climatiques) et d’intégration.
  • Aimer les enfants sans aucune distinction.
  • Avoir le sens du partage et de vie en groupe.
  • Etre ouvert d’esprit.
  • S’engager réellement en respectant le règlement intérieur de la mission.
  • S’engager à respecter les structures traditionnelles, les règles et les tabous des localités dans lesquelles les chantiers ont lieu.
  • Aimer son prochain sans distinction de race, de sexe, de religion, de niveau de vie ou d’instruction.
  • Assurer son billet d’avion aller- retour.
  • Être couvert par une assurance.
  • Faire parvenir à l’adresse jeunesse.mhjvd@gmail.com, votre cv et lettre de motivation

S’INSCRIRE DES QUE POSSIBLE

VEUILLEZ NOUS DEMANDER LA FICHE D’INSCRIPTION DU CAMP CHANTIER AU CONTACT : jeunesse.mhjvd@gmail.com

La fiche d’inscription est à remplir et à renvoyer par mail en vue de valider votre participation au chantier sélectionné ! Merci

Si nous vous demandons seulement 5 à 6 semaines minimum pour confirmer définitivement votre inscription et votre départ, s’inscrire le plus tôt possible, dès que vous êtes sûr(e) de vouloir partir avec MHJVD, a de multiples avantages :

Vous réserverez votre place. Surtout si vous avez des demandes spécifiques, une inscription bien avant votre départ permettra à notre équipe de trouver le projet qui correspond exactement à vos attentes … et de vous réserver votre place pendant la période souhaitée. Surtout en période de vacances d’été, il peut aussi arriver que la demande pour un certain projet dépasse notre capacité d’accueil. Dans ce cas, nous procédons selon le principe : « premier inscrit, premier servi ». Vous disposez d’un délai plus long pour votre départ, évitez ainsi le stress et l’urgence d’un départ précipité. Par ailleurs, notre équipe locale a également plus de temps pour organiser votre présence sur place, trouver votre lieu d’hébergement où vous accueillir dans une famille et mettre en place votre mission. Et surtout en vous inscrivant, vous signez un contrat avec vous-même. Vous vous engagez à partir à une date fixée, ce qui permet de planifier la préparation de votre départ, et de faire ce qu’il faut (convaincre l’entourage, réunir les fonds) pour atteindre vos objectifs. Si vous n’avez pas eu assez de temps pour réunir les fonds nécessaires, vous pouvez repousser votre départ à une date ultérieure (même à l’année d’après). Si vous souhaitez annuler complètement votre mission, nous vous prions de nous informer au moins 4 semaines bien avant la date prévue pour votre mission.

Si vous souhaitez partir en groupe, élèves d’une école, groupe d’amis ou d’étudiants d’une université ou école, voyage de classe, ou groupe de salariés ,un groupe de scouts (Ainés, Pionniers, Louveteaux, guides etc...) par exemple, « MHJVD » peut vous proposer des missions de volontariat, d’éco volontariat, camps chantiers solidaires autour de projet d’intérêt collectif rendre dans une dynamique de développement local et bien d’autres.

Pour une mission de volontariat en groupe, vous bénéficiez de la même personnalisation que pour une mission individuelle. Une mission sur mesure répondant à vos attentes-objectifs et aux besoins des populations bénéficiaires du projet. Ainsi vous avez le libre choix de :

  • Date de départ et de retour (pendant ou hors période de vacances, congés etc.)
  • La durée du séjour avec un minimum de (2) semaines
  • Missions de volontariat/camps chantiers solidaire

IDEES POUR FINANCER VOTRE VOYAGE DE SOLIDARITE INTERNAIONALE

Vous envisagez de partir faire une mission avec MHJVD, mais vous vous interrogez sur la manière dont vous allez trouver de l’argent nécessaire ! Pas de panique, vous trouverez un certain nombre de pistes pour vous aider à réaliser votre projet.

La plupart des volontaires qui partent en mission humanitaire ou solidaire chaque année ne disposent pas d’emblée des fonds nécessaires. Nombreux déjà sont ceux qui ont dû trouver les fonds autour d’eux. En plus de l’argent récolté, ils ont développé des qualités d’organisation, d’autonomie et un esprit d’initiative que des employeurs aiment d’ailleurs voir le CV.

La recherche de fonds est certainement l’un des premiers challenges à relever ; organiser une soirée,faire des emballages cadeaux, organiser des ventes de gâteaux etc..., monter des dossiers de demande de subventions,organiser une collecte participative en ligne, vous faire parrainer, les possibilités de financements sont variées. Vous serez sans doute tour à tour surpris par la générosité de votre entourage ou déçu par le désintérêt de certains sponsors potentiels (qui reçoivent par ailleurs des centaines de demandes de soutien financier), mais ne vous découragez pas ! Gardez en tête votre objectif : à savoir réaliser votre projet et vivre une expérience inoubliable ! Votre détermination et votre motivation seront vos meilleurs atouts.

Quelques pistes de recherches :

Subventions publiques et sponsors privés

Les demandes de financements auprès d’organismes publics ou privés demandent souvent un délai important. Il vous faudra en général monter un dossier de présentation, expliquer votre démarche, convaincre de votre motivation et surtout de l’utilité pour votre organisme de vous financer. N’hésitez pas à joindre à votre dossier une attestation de participation à nos programmes, que nous pouvons vous envoyer sur simple demande.

Dispositifs existants : Certains organismes ont des dispositifs destinés à financer des projets personnels. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des collectivités locales.

JOURNEE TYPE SUR UN CHANTIER

Les chantiers visent à réaliser un travail d’utilité collective pour promouvoir les échanges interculturels. Ainsi, ils se dérouleront 7 heures par jour et 5 jours par semaine. Les matinées sont principalement réservées pour l’activité proprement dite et les après-midi sont consacrés aux animations et loisirs avec les enfants.

Voici un prototype de journée de camp chantier :

06 h 00 : Réveil
06 h 20- 07 h 00 : Corvées
07 h 20 – 07 h 50 : Petit-déjeuner
08 h 00 – 12 h 00 : Travail sur le chantier
12 h 00 – 13 h 00 : Déjeuner + lecture du rapport de la journée précédente
13 h 00 – 14 h 30 : Repos (sieste)
15 h 00 – 17 h 00 : Loisirs
18 h 00 – 19 h 00 : Corvées
19 h 15 – 20 h 00 : Dîner
20 h 30 – 22 h 30 : Débats ou Causeries sur les réalités africaines ou européennes, chants et danses au son du djembé.
23 h 00 : Heure du silence sur le chantier.

Les week-ends sont libres et sont réservés aux excursions sur les sites touristiques du pays.

FONCTIONNNEMENT DES GROUPES DE CORVEES : 

Les tâches quotidiennes : achats, cuisine, vaisselle entretient etc… sont faites à tour de rôle par les petits groupes formés une fois sur le site du chantier.

Le groupe est scindé en 4 équipes A, B, C et D.

A - L’équipe de cuisine a pour tâche de préparer le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner pour le groupe durant la journée. 

B - L’équipe de ménage se doit de débarrasser la table après le repas, mettre au propre la cuisine, les sanitaires et de balayer le salon. Mais le balayage des dortoirs est propre à chaque occupant.

C - L’équipe de vaisselle lave les plats et les ustensiles de cuisine après chaque repas. 

D - L’équipe de corvée d’eau la plupart des maisons ne disposent pas de pompe ou de forage en leur sein donc il faut aller chercher d’eau dans un puits ou dans une citerne à côté ou un peu plus loin pour la cuisine et pour la vaisselle. Mais chaque volontaire doit chercher de l’eau pour son bain personnel et pour sa lessive. 

ANIMATION SUR UN CHANTIER :  

Elle permet de faire valoir les cultures qui y sont confondues, d'animer le chantier avec des chansons africaines, européennes, et des danses. Les volontaires font la fête tous les soirs, ils chantent, dansent  au son du DJEMBE, Gon etc. sans oublier les randonnées en montagnes et la visite des sites touristiques.

EXCURSIONS :

Différentes excursions sont proposées le week-end : 

  • La visite de la ville la plus touristique du Togo (Kpalimé) avec ses beaux paysages, son climat doux et les impressionnantes cascades de Womé, Agbatui, ou de Kpalimé. On peut aussi y voir le Mont Agou (le plus haut sommet du TOGO) et un grand centre artisanal. 

  • La visite de Togoville et du lac Togo auquel le pays doit son nom. C'est l'endroit où a été signé le traité de protectorat par l'allemand Gustave Nachtigal avec le roi Mlapa III de Togoville en 1884. On y va en pirogue ! 

  • Le site d’Agbodrafo, où se trouve  la maison des esclaves et le puits des enchaînés. 

  • Le marché des Fétiches de Lomé, le seul et unique dans toute l'Afrique de l'ouest !

  • La visite de la ville de Kara, du parc animalier Sarakawa, du parc des éléphants à Kara !

  •  Le château TEMBERMA qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO !

CONCLUSION

A la fin de chaque chantier se solde par une remise solennelle d'attestation de participation aux volontaires.
Chacun présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir. La MHJVD et les populations des localités dans lesquelles ces camps chantiers sont organisés vous réservent un accueil chaleureux et vous souhaitent les bienvenues au TOGO. 

Supprimer les publicités sur ce site pendant 1 an